Test complet Nokia Lumia 520

test nokia lumia 520 windows phone 8

Lorsque Nokia a présenté son Lumia 520 au MWC cette année, j’étais partagé sur l’utilité d’un n-ième smartphone d’entrée de gamme chez le constructeur. L’offre du finlandais étant déjà raisonnablement fournie entre le Nokia Lumia 510 et le Lumia 620, y avait-il vraiment matière à vouloir combler un vide ?

Il aura donc fallu une semaine afin que ce terminal puisse me convaincre qu’il ne s’agit pas simplement du « meilleur des deux mondes » entre les deux terminaux d’entrée de gamme de la marque, mais bien d’un smartphone à part entière qui n’a finalement d’entrée de gamme que le nom.

A 179,90 euros, le Lumia 520 ne vient pas simplement concurrencer les terminaux Android 4 pouces premiers prix mais également la gamme Nexus de Google et c’est rien que ça, ça vaut son pesant de lignes de test !

Prix et packaging

Au cas où cela n’aurait pas été suffisamment souligné en introduction, le Nokia Lumia 520 se situe à un prix public conseillé hors contrat de 179,90 euros. C’est 25 euros plus cher que le Nokia 510 du constructeur, mais aussi 50 euros moins cher que le Nokia 610 en moyenne.

Chez la concurrence, c’est le Samsung Nexus S qui se désigne comme challenger naturel, là également il y aura matière à comparer.

test nokia lumia 520 focus baterie

Ceux qui sont familiers des produits Nokia n’apprendront rien des informations qui vont suivre pas plus que les nouveaux arrivants. Le bundle livré avec le Nokia Lumia 520 est aussi généreux qu’un contrôleur de gestion en fin de carrière :

  • une paire d’écouteurs neutres (contrairement à ceux assortis que l’on retrouve par exemple avec le Lumia 820) ;
  • Un adaptateur secteur/usb ;
  • Un câble micro USB d’une taille à faire sourire ;
  • De la documentation et votre garantie constructeur.

Si vous vous attendiez à un festival de choses à lister, ce sera plutôt au chapitre suivant.

Caractéristiques

Et le chapitre en question le voici. Les caractéristiques du Nokia Lumia 520 :

  • Ecran 4 pouces (800×480, 235ppp) dalle IPS ;
  • Processeur Qualcomm Snapdragon S4 dual Core 1Ghz ;
  • GPU Qualcomm Adreno 305, 512Mo de RAM ;
  • 8Go de mémoire Interne (7Go dans le « clawd » Microsoft) ;
  • Prise en charge Micro SDXC jusqu’à 64Go ;
  • WiFi b/g/n ;
  • Bluetooth 3.0 ;
  • Capteur photo 5 Megapixels (Zoom digital 4x, enregistrement vidéo 720p @30ips) ;
  • Batterie 1 430mAh (Plus grande capacité que le 610 (1300 mAh)) ;
  • Dimensions : 64 x 9.9 x 119.9mm (plus fin que le 610 donc) ;
  • Poids : 124 grammes (plus léger aussi).

Exit le NFC, le rechargement sans fil ou encore la réalité augmentée. Le Nokia Lumia 520 ne fait pas dans les fioritures et va à l’essentiel. A l’heure de l’écriture du test, la fonction Radio FM n’était pas activée et Nokia a d’ores et déjà annoncé qu’une mise à jour corrective était en approche.

Le processeur Snapdragon S4 Play 1Ghz et ses 512 Mo de RAM est amplement suffisant sousWindows Phone 8 et il n’y a aucun scénario où j’ai pu le prendre en défaut (nous y reviendrons).

Design et expérience utilisateur

Difficile d’aborder de manière objective deux critères inévitablement soumis à l’appréciation de chacun. Pourtant, si vous êtes arrivés jusqu’ici, c’est que la philosophie de Microsoft et/ou Nokia a su vous séduire. En effet, le Lumia 520 emprunte aux modèles haut de gamme de la marque les bords aux angles faiblement arrondis, qui apportent un certain cachet au terminal.

test nokia lumia 520 face

Toujours au chapitre des bonnes nouvelles, le poids. En effet, si personne ne vous informe que la batterie (amovible) est absente du terminal, ce dernier dégage inévitablement une impression de « cheap » à des années lumières de la finition exemplaire et du revêtement mate qu’il propose.

Il suffit pourtant de simplement placer la batterie dans le Lumia 520 pour que cette sensation change du tout au tout. Je ne suis pas fan des smartphones toujours plus léger, avec ses 124 grammes, ce Lumia tiens bien en main et la coque arrière ne craque pas. Avoir un certain poids dans la main conforte l’utilisateur que son produit est solide.

Pas de problème non plus si vous avez un besoin impérieux de prendre une photo puisque désormais tous les terminaux Windows Phone sont équipés d’un bouton de raccourci faisant également office de déclencheur.

test nokia lumia 520 focus bas

En parlant des boutons, le tour du propriétaire est vite fait puisqu’il est standard : Sur la tranche gauche rien (ça c’est fait). Sur la droite, c’est effectivement là que ça se passe et on retrouve du haut vers le bas :

  • Le duo de boutons de volume ;
  • Le bouton de mise en veille/mise en route ;
  • Le déclencheur pour l’appareil photo qui n’a aucune autre utilité (nous y reviendrons) ;
  • Les trois boutons tactiles sont situés en bas de l’écran et ne devraient dépaysés que les nouveaux venus (et encore).

test nokia lumia 520 focus nokia

J’en profite pour pousser mon éternel coup de gueule : « Bouton de recherche contextualisé ».

Cela fait maintenant plus de 2 ans que le système d’exploitation de Microsoft est sur le marché et pourtant, les utilisateurs aguerris comme les nouveaux acquéreurs ne comprennent pas la logique de ce bouton.

Que vous soyez dans une application ou sur la page d’accueil, le bouton recherche n’a aucune autre utilité que de lancer la page de recherche Bing. Ce sont ces petits manquements qui interdisent à Microsoft d’offrir une expérience utilisateur sans faille, pourtant dans l’esprit même de l’OS. De la même manière, il serait temps que Microsoft prenne exemple (un peu) de ce qui se fait autour de lui et qu’il donne enfin une utilité légitime aux boutons de volume : pouvoir interagir avec les titres musicaux joués.

D’aucun argueront que c’est à laisser à l’appréciation de l’utilisateur, je suis pour. Pourquoi ne pas pouvoir l’activer dans les paramètres ? Pourquoi Nokia qui développe ses propres applications pour ses Lumia n’y songe pas ?

J’ai même une idée à leur proposer, pourquoi ne pas utiliser le bouton de déclencheur en guise de touche « Shift » tout en appuyant sur volume +/- ? De cette manière, l’utilisateur pourra jouer la musique suivante/précédente sans avoir à retirer son smartphone de sa poche, pratique dans les endroits bondés.

Coup de gueule off.

test nokia lumia 520 dos

L’arrière du Lumia 520 est des plus classiques, on ne reviendra pas sur le revêtement mat du terminal qui le rend instantanément plus « haut de gamme » qu’un Lumia 820 « glossy ».

Le haut du terminal est obstrué uniquement afin que vous puissiez brancher votre casque en 3.5mm (tant qu’il ne s’agit pas des écouteurs d’origine).

Multimédia

Les écouteurs d’origine parlons en. Je suis un passionné de musique et il est vrai que mes attentes en la matière (ainsi que mon seuil de tolérance) ne seront pas partagées par tout le monde.

Toutefois et contrairement à ce à quoi Nokia nous a habitués sur ses téléphones haut de gamme, les écouteurs livrés ne font pas honneur à l’expérience jusque là positive offerte par leLumia 520.

test nokia lumia 520 focus apn

Prix agressif oblige, le constructeur a été contraint de faire des concessions sur certains aspects, c’est dommage mais inévitable au bout du compte.

Ecran

L’écran m’a posé quelques soucis, il s’agit peut être d’un défaut sur le modèle de pré série mais l’affichage tire sévèrement sur le jaune, un fait d’autant plus visible si vous réglez le thème sur blanc. Mis côte à côte avec le Lumia 820, la différence est flagrante.

Dernier point sur l’écran, vous passerez votre temps à éliminer les traces de gras/doigts du verre qui est un véritable aimant pour ces choses. A ce prix, on ne va pas demander du verre correcteur « tchin tchin » hydrophobe, mais un simple tissu dans le bundle aurait été une bien meilleure idée que des écouteurs…

Vidéo

Le streaming vidéo en local ou en Wifi ne pose aucun problème et pourvu que vous ayez suffisamment de place, les fichiers de plus de 4 Go ne posent aucun problème de saturation sur le Lumia 520. On regrette toutefois qu’un support matériel de l’USB à l’HDMI ne soit pas au rendez vous, le Snapdragon S4 Play sont pourtant compatibles.

Audio

Rien à redire à ce niveau, les 8 Go d’espace de stockage devraient suffire à satisfaire la majorité d’entre nous. C’est lorsque l’on souhaite jouer que ça posera éventuellement problème.

Photos & Capture vidéo

Après avoir jeté un coup d’œil au terminal, certain remarquerons que oui, Skype en visio c’est un peu râpé. Qu’à cela ne tienne, le capteur arrière de 5 Megapixels est plus satisfaisant que l’absence de flash laisse présager.

Si la luminosité naturelle est saine et suffisante, les clichés pris par le Lumia 520 n’ont rien à envier à un appareil numérique d’appoint et le zoom optique 4x a le mérite de ne pas trop « bruiter » les clichés (encore une fois à condition d’avoir une luminosité correcte).

En environnement sombre, il va falloir faire des concessions et pourquoi pas demander à votre cousin qui prend des photos avec sa tablette d’éclairer votre sujet.

Jeux

Qu’on se le dise, le Lumia 520 est un smartphone certes polyvalent, mais dont le domaine de prédilection n’est certainement pas la collection d’applications bien lourdes qui tâchent.

Oubliez des titres comme Asphalt 7 ou Call of Modern Combat 4 qui vous sucreront sans sourciller 5Go d’espace de stockage. Le Lumia 520 est plus un smartphone « Angry Birds » et ça, il le fait bien et longtemps.

Batterie

1430mAh, avec cette capacité, l’autonomie du Lumia 520 n’a rien « d’entrée de gamme ». En faisant tourner en continu un film .avi, luminosité moyenne et volume à 15 (sur prise jack), WiFi/Bluetooth off, le smartphone tiens 4h35 minutes environ.

En utilisation normale, vous pouvez compter aisément 2 jours si vous utilisez quotidiennement WiFi et application musique tout en baissant la luminosité au maximum.

Petit conseil au passage : l’ennui est le pire ennemi de l’autonomie d’un smartphone, évitez donc de sortir l’appareil de veille « histoire de » par exemple ou pour regarder l’heure toutes les cinq minutes car hélas, c’est cette accumulation de sorties de veille qui vous ronge une autonomie sur le long terme.

Conclusion

Nous voici arrivés à la conclusion de ce test du Lumia 520. A l’heure du bilan, difficile d’avoir un avis tranché sur le terminal tant l’offre du constructeur est pléthorique aujourd’hui.

Partisan de la technologie NFC ? Vous prévoyez à l’avenir de souscrire à un abonnement 4G ? Dans ce cas, passez votre chemin car comme vous avez pu le constater, le Lumia 520 va à l’essentiel. En revanche, si vous êtes plutôt en recherche d’un smartphone fiable sur une plateforme suivie et où les éditeurs (re)découvrent le potentiel qui s’offre à eux, le Lumia 520 parviendra à vous faire du charme.

test nokia lumia 520 focus arrière

Sa coque mate, sa prise en charge des cartes de stockage jusqu’à 64Go ou encore son poids et ses dimensions en font un smartphone passe partout qui n’a ni la prétention d’un Lumia 720/620 avec leur pléthore de fonctionnalités, ni l’aspect « bon marché » des terminaux dans la même gamme de prix sous Android par exemple.

A 179,90 euros, je serais tenté de recommander le Nokia Lumia 520 à un de vos proches qui voudrait se faire la main sur Windows Phone, ou qui recherche un smartphone d’appoint à l’autonomie robuste.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site